SERGENT (Page 470)

SERGENT. s. m. Bas officier de justice dont la fonction est de donner des exploits, des assignations; de faire des executions, des contraintes. Sergent Royal. sergent d'une telle justice, sergent à verge. sergent à cheval. sergent exploitant par tout le royaume. acheter un office de sergent. s'il ne me paye je luy envoyeray un sergent, des sergens. les affaires de cet homme vont mal, on voit tous les jours des sergents chez luy. les sergents le tenoient au collet. les sergents sont à ses trousses.

Sergent, est aussi, Un titre qui se donne aux bas officiers des compagnies d'infanterie. Sergent dans une compagnie. sergent dans les gardes. la hallebarde que porte le sergent. on l'a fait sergent, on luy a donné une hallebarde dans un regiment.

On appelloit autrefois, Sergent de bataille, ou sergent general de bataille, Un officier principal de l'armée, dont la fonction estoit de ranger les troupes en bataille sous les ordres des Generaux.

Sergenterie. s. f. Office de sergent. Sergenterie Royale. sergenterie hereditaire.

Srce : Dictionnaire de L'Académie française, 1st Edition (1694)