Famille de SALLEN







I – Thomas, , anobli en mars 1594, épouse N…, d’où : Adrien, qui suit, Olivier, qui suivra en II-a, Jean, qui suivra en II -b.

Anoblis en mars 1594,

II.Adrien de SALLEN épouse Madeleine VARIN, d’où :

Pierre, qui suit en III, Léon, qui suit ( filiation probable ) Marie, décédée à Litteau ( Calvados ) le 9 juillet 1677, mariée, à Cerisy-La-Forêt le 10 février 1626, avec Claude ROUILLARD, sieur de Lormel.

III Pierre de SALLEN épouse Perrette DOYNEL, d’où :

Pierre, qui suit Nicolas, prêtre.

III.Pierre de SALLEN épouse Catherine de la POTERIE, d’où :

Charles, écuyer, mineur en 1666. Léon de SALLEN épouse, en 1627, Marguerite COLLARDIN, d’où : Pierre, né vers 1628, prêtre, curé de Monts-en-Bessin ( Calvados ) de 1651 à 1708, décédé à Monts-en-Bessin le 27 janvier 1708, Michel, qui suit

IV Michel de SALLEN, décédé le 21 août 1712, épouse N…, d’où :

Pierre, écuyer, né vers 1663, décédé le 2 mai 1727, inhumé à Monts-en-Bessin le 3 mai 1727, marié, à Hottot le 20 octobre 1709, avec Catherine Françoise du FRESNE, décédée à Caen le 15 avril 1728, inhumée dans l’église Saint-Pierre le 16 avril 1728,

Madeleine, décédée au Mesnil-Auzouf ( Calvados ) en 1744, mariée avec Bernardin de VENDES, écuyer, sieur de la Cérandière, décédé à Monts-en-Bessin le 15 septembre 1728, inhumé dans l’église de Monts-en-Bessin le 16 septembre 1728, Gilles Léon, qui suit

V Gilles Léon de SALLEN, sieur de Beaumont, né vers 1670, décédé en sa maison de l’Herbage de Fains à Villy-Bocage, inhumé dans la nef de l’église de Monts-en- Bessin le 29 septembre 1732, épouse, à Caen ( paroisse Saint-Gilles ) le 21 mai 1706, Marthe DESCHAMPS, décédée à Caen Le 25 février 1721, inhumée à Saint-Pierre de Caen 26 Février 1721, sœur de Françoise DESCHAMPS, épouse de Roland REVEL, d’où : Catherine Madeleine, née le 19 janvier 1709, baptisée à Monts-en-Bessin le 29 janvier 1709, décédée à Caen le 16 février 1721, inhumée à Saint-Pierre de Caen le 17 février 1721, Pierre Michel Gilles, qui suit

VI - P++ierre Michel Gilles++, seigneur de Monts, seigneur de Silly, chevalier d’honneur au présidial de Caen, maire de Caen de 1770 à 1780, né le 13 septembre 1712, baptisé à Monts-en-Bessin le 15 septembre 1712, décédé à Caen ( paroisse Saint-Jean ) le 16 avril 1780, inhumé à Monts-en-Bessin le 18 avril 1780, épouse, en premières noces, dans l'église des Bénédictines de Caen le 23 août 1734, Marie Thérèse Cécile Scolastique COQUEREL, née vers 1710, décédée à Caen le 7 mai 1749, inhumée le 8 mai 1749 dans l’église Saint-Pierre, et, en secondes, Marie Henriette de CAHAIGNES de VERRIERES

II - b. Olivier de SALLEN, écuyer, élu en l’Election de Bayeux, épouse, à Cerisy-La-Forêt le 19 novembre 1611, Renée SABINE, décédée à Cerisy-La-Forêt le 1er mars 1656, fille d’Antoine, écuyer, sieur de la Haye, d’où :

- Jean, qui suit en 1 - Jacques, marié, en 1648, avec Louise de la CROIX, - Françoise, née à Cerisy-La-Forêt le 21 juillet 1619, mariée, à Cerisy-La-Forêt le 11 novembre 1640, avec Richard ROUXELIN, sieur de Haubourg ( à Saint-Côme du Mont – Manche ), capitaine exempt des gardes du corps du Roi, anobli en 1652, fils de Léonard et de Roberde DURSUS.

1.Jean de SALLEN, écuyer, sieur de la SaintClérière, épouse Perrette LE TELLIER, décédée à Cerisy-La-Forêt le 8 août 1623, fille de Pierre et de Jeanne THOREL, d’où :

- Philippe, qui suit en 1a, -Thomas, qui suit en 1 b, , -Renée, mariée, à Cerisy-La-Forêt le 6 juillet 1638, avec Joachim de BAUDRE, sieur de la Mare, fils de Jean et de Jacqueline du JARDIN, de Littry.

1 a -Philippe de SALLEN, écuyer, sieur des Rochers, né à Cerisy-La- Forêt le 7 avril 1619, épouse, en 1650, Françoise de BERNIERES, d’où :

- Renée, née à Cerisy-La-Forêt le 27 juillet 1653, ( p : Jean de BERNIERES, chanoine de la cathédrale de Bayeux ), décédée à Cerisy-La-Forêt le 31 mars 1714, - Jeanne, née à Cerisy-La-Forêt le 17 décembre 1654, - Pierre, né à Cerisy-La-Forêt le 23 mars 1656, - Marie, née à Cerisy-La-Forêt le 13 juin 1658, - Raphaël, qui suit en 1aa, - Jacques, né à Cerisy-La-Forêt le 5 décembre 1662, - Anne, née à Cerisy-La-Forêt le 11 septembre 1667, - Françoise, décédée à Cerisy-La-Forêt le 25 janvier 1691.

1 aa - Raphaël de SALLEN, écuyer, sieur de Littry, né à Cerisy-La-Forêt le 31 juillet 1659, décédé à Cerisy- La-Forêt le 17 mars 1739, épouse, après obtention en Cour de Rome le 13 août 1693 d’une dispense du troisième degré de consanguinité, fulminée par l’official de Bayeux le 3 décembre 1693, à Littry ( aujourd’hui composante du Molay-Littry – (Calvados ) le 1er juin 1694 et par contrat du 18 mars 1683 devant le notaire de Cerisy-La-Forêt, Marie Anne LE ROY, née vers 1667, décédée à Cerisy-La-Forêt le 24 janvier 1742, fille de Pierre, écuyer, sieur du Parc, et de Marie ROGIER, d’où :

- Marie Françoise Thérèse, née le 11 septembre 1695, nommée à Cerisy-La-Forêt le 26 juillet 1697, décédée à Cersiy-La-Forêt le 4 janvier 1723, - Charles Paul Raphaël, qui suit en 1aaa - Jean François, né à Cerisy-La-Forêt le 14 février 1700, - - Marie Anne, née à Cerisy-La-Forêt le 1er août 1701, décédée à Cerisy-La-Forêt le 3 août 1710, - - Jacques Philippe, né à Cerisy-La-Forêt le 1er mars 1705.

1 aaa -Charles-Paul-Raphaël de SALLEN, écuyer, chevalier, seigneur et patron de Bernières, Estry, la Quièze, Blagny et Baynes, né à Cerisy-La-Forêt le 3 décembre 1697, décédé à Cerisy-La-Forêt le 4 février 1750, épouse, à Saint-Germain-de-la-Lieue ( Calvados ) le 14 juillet 1736, Marie Anne Michelle de SERAN, née vers 1713, décédée à Cerisy-La-Forêt le 29 janvier 1750, fille de Jacques Antoine et de Marie Anne LE PARFAIT, d’où : - Jacques Antoine Charles Michel, qui suit 1aaaa - Marie Anne, née à Cerisy-La-Forêt le 11 juillet 1746, décédée à Pierrepont ( Calvados ) le 15 octobre 1790, mariée avec Jacques Pierre de PIERREPONT, écuyer, né à Pierrepont le 8 septembre 1741, fils de Pierre et de Marie Anne des MONSTIERS, - Jean Louis Paul, qui suivra en 1aaaaa

1 aaaa- Jacques Antoine Charles Michel de SALLEN chevalier, seigneur baron de la Quièze, de Saint-Martin-de-Blagny et de Baynes, né le 28 septembre 1738, baptisé à Cerisy-La-Forêt le 30 septembre 1738, épouse, à Bayeux ( paroisse Saint-Malo ) le 14 juin 1763, Marie Antoinette du HAMEL de CONJON, fille de Nicolas Michel, écuyer, lieutenant général au bailliage de Bayeux, et de Marie Guillemette de MARGUERYE, d’où :

- Marie Antoinette, décédée à Bayeux le 2 décembre 1792, mariée, à Baynes le 29 janvier 1787, avec Pierre Alexandre Gabriel LE TELLIER, fils d’Alexandre Gabriel et de Marie Charlotte de COUVAINS, - Jacques François Joseph, qui suit .

Jacques François Joseph de SALLEN, maire de Baynes de 1818 à septembre 1830, né le 27 février 1766, baptisé à Baynes le 1er mars 1766, décédé au château de la Rivière à Baynes le 14 janvier 1848, épouse, à Louvières ( Calvados ) le 9 mars 1787, Marie Charlotte Victoire de MARGUERYE, née à Valognes ( Manche ) le 7 janvier 1762, décédée à Baynes le 19 avril 1853, fille de Henry Louis Claude René Bon et de Marie Madeleine de HERON, d’où : - Henri Victor Louis, né à Baynes le 18 février 1788, - Georges Louis, qui suit , - Fortunée, née à Bayeux le 17 brumaire an III, mariée, à Baynes le 11 septembre 1828, avec Pierre Antoine Constant LE BATTEUX, né à Bayeux le 18 mai 1792, fils de Pierre, négociant, et de Marie VILLEMER, et veuf de Marie Caroline LE BERRUYER, décédée le 26 novembre 1823.

					Georges Louis de SALLEN, né à Baynes le 24 					juillet 1790, décédé au château de la Rivière 					à Baynes le 14 juillet 1865, inhumé à 						Baynes, épouse

Mathilde Louise Céline GUYON des DIGUERES, née à Saint-Lambert ( Orne ) vers 1805, décédée au château de la Rivière à Baynes le 22 janvier 1846, fille de Marc Victor et de Jeanne Mathilde Eugénie MANOURY DAUBRY, d’où :

- Eugénie Joséphine, née à Baynes le 28 décembre 1834, décédée à Baynes le 19 novembre 1855, sans alliance, - - Marie, née à Baynes le 7 juillet 1836, mariée, à Baynes le 23 août 1860, avec Gabriel Alphonse Ferdinand CANIVET de la ROUGEFOSSE, né à Bernesq ( Calvados ) le 18 avril 1825, fils de Charles Adrien et de Marie Louise Esther de la COUR de BETTEVILLE ( 1 ), - - Mathilde Louise, née à Baynes le 6 octobre 1839, décédée en 1908, inhumée à Baynes, mariée avec Camille du MERLE, né en 1829, décédé en 1900, inhumé à Baynes, fils de Bonaventure et d’Isaure de GOMER.

1 aaaaa- Jean Louis Paul de SALLEN, chevalier, seigneur et patron de Tournières et de Saint-Martin-de-Blagny, né vers 1750, décédé au château de la Motte à Saint-Fromond ( Manche ) le 5 août 1782, épouse, à Saint-Fromond le 15 juillet 1773, Catherine Marthe des MOUSTIERS, née à Saint-Fromond le 4 juillet 1751, fille de Jean Baptiste, sieur de Carville, seigneur à cause de son épouse de la terre et du fief de Saint-Fromond, et de Marie Marthe Claude LE PRIME, d’où :

- Charles-François-Louis, qui suit ., - Marie Catherine Charlotte, née à Tournières ( Calvados ) le 6 août 1776, décédée à Saint-Fromond le 19 décembre 1779.

. Charles François Louis de SALLEN, né à Tournières le 13 janvier 1775, épouse, à Monceaux ( Calvados ) le 8 février 1804, Césarine Adélaïde d’AIGNEAUX, née le 27 août 1784, baptisée à Monceaux le 28 août 1784, fille de Hervé Guillaume et de Catherine BOURDON, d’où :

- Charles Guillaume Léon, né à Bayeux le 1804, marié, à Bayeux le 27 février 1825, avec - Emilie Gabrielle Laure de PIERREPONT, née en 1800, décédée 53 rue Basse à Caen le 26 octobre 1859, fille de Charles Jules César et de Marie Laure d’AIGNEAUX.

1.c - Thomas de SALLEN, écuyer, sieur de la Saintclérière, lieutenant général puis bailli de la haute justice de Cerisy en 1642/1643, épouse, en 1638, Renée de MEHERENC, décédée à Cerisy-La-Forêt le 3 décembre 1660, d’où :

- François, écuyer, sieur du Lieu, conseiller du Roi, procureur aux eaux et forêts de la vicomté de Bayeux, né à Cerisy-La- Forêt le 10 juillet 1642 ( parrain : François de MEHERENC, sieur des Vallées ), marié, à Cerisy-La-Forêt le 24 janvier 1673, avec Marie de SAINT-GERMAIN, née à Cerisy-La-Forêt le 20 septembre 1656, fille de Louis, écuyer, sieur du Port, et de Germaine POTIER, - Marie, née à Cerisy-La-Forêt le 9 novembre 1645, mariée, en 1676, avec Antoine de la COUR, écuyer, sieur de la Maillardière, seigneur de Longueville ( Calvados ) en 1680, fils de Pierre et de Jacqueline ONFROY ( 2 ), - Françoise, mariée, à Cerisy-La-Forêt le 1er octobre 1675, avec Jean Baptiste RUAULT, seigneur et patron du Mesnil-Benoît, seigneur de Montrancé et des Fondreaux, fils de Louis, écuyer, seigneur du Mesnil, et de Marie d’ARGOUGES.

Notes

( 1 ) CANIVET de la ROUGEFOSSE

Pierre de CANIVET, écuyer, sieur de la Rougefosse, né vers 1649, décédé à Englesqueville-La-Percée le 13 novembre 1729, épouse, à Coutances ( paroisse Saint-Nicolas – Manche ) le 26 novembre 1686, Roberte MACE, fille de Jacques, sieur de Vérineville, et de Françoise BICHON, d’où : Pierre, qui suit, Marie Barbe, née vers 1695, décédée à Carentan ( Manche ) le 20 mars 1765, mariée, à Englesqueville-La-Percée le 30 avril 1726, avec Gabriel François BLANCHARD, écuyer, sieur de Beaumont, fils de Jean Antoine, écuyer, sieur de la Hogue, et de Marguerite VAUQUELIN,

Pierre CANIVET, écuyer, sieur de la Rougefosse, né vers 1692, décédé à Englesqueville-La-Percée le 7 janvier 1754, épouse, en premières noces, à Campigny ( Calvados ) le 11 octobre 1735, Marie Anne Madeleine LE BRETON, née vers 1706, décédée à Englesqueville-La-Percée le 6 juin 1745, fille de Philippe, écuyer, sieur de Cambes, et de Madeleine LE SUEUR, et, en secondes, Louise Marguerite MOREL des FRESNES, d’où :

Gabriel Gilles Louis, né le 23 août 1748, baptisé à Englesqueville-La-Percée le 24 août 1748 ( p : Gilles Alexandre MOREL, écuyer, sieur de la Champagne, oncle maternel ), marié, à Vaux-sur-Aure ( Calvados ) le 25 novembre 1777, avec Victoire Jacqueline SUHARD, née à Vaux-sur-Aure le 13 novembre 1753, fille de Gabriel André, écuyer, et de Marguerite Françoise de PERCAVAL, et divorcé le 28 pluviôse an VIII à Bayeux ( a ), Pierre Charles, qui suit.

Pierre Charles CANIVET de la ROUGEFOSSE, cultivateur, maire d’Englesqueville-La-Percée de l’an XI à décembre 1812, puis de mars 1816 à 1823, né le 27 juin 1751, baptisé à Englesqueville-La-Percée le 29 juin 1751 ( m : Charlotte LE TRESOR, épouse de Gilles MOREL, écuyer, sieur de la Champagne ), décédé à Englesqueville-La-Percée le 26 novembre 1835, épouse Angélique d’ARGOUGES de la NOE, née à Bernesq vers 1760, décédée à la maison du Haut-Chemin à Englesqueville-La-Percée le 19 septembre 1834, d’où : Charles Adrien, qui suit, Frédéric Victor, officier supérieur, chevalier de la Légion d’Honneur, né vers 1795, décédé à Englesqueville-La-Percée le 1er février 1876, marié, à Bayeux le 30 janvier 1851, avec Marie Julienne CONSEIL, née à Bayeux le 21 décembre 1816, décédée à Bayeux le 19 avril 1889, fille de Charles et de Marie Antoinette Henriette de SUHARD ( a ), Eugénie, mariée, à Bernesq le 17 septembre 1822, avec Antoine du SAUSSEY.

Charles Adrien CANIVET de la ROUGEFOSSE, né à Englesqueville-La-Percée le 21 germinal an IV, décédé à Longueville ( Calvados ) le 27 avril 1871, épouse, à Englesqueville-La-Percée le 15 juillet 1818, Marie Louise Esther de la COUR de BETTEVILLE, née à Longueville le 23 frimaire an III, décédée à Longueville le 6 mars 1860, fille de Charles Adrien et de Marie Clotilde de SUHARD ( b )

( a ) SUHARD Pierre André SUHARD, écuyer, sieur de Rampan, épouse Marguerite de PERCAVAL, d’où : Gabriel André, qui suit.

Gabriel André SUHARD, né à Vaux-sur-Aure le 9 février 1719, décédé le 22 octobre 1765, épouse, après obtention le 5 août 1748 d’une dispense du deuxième degré de consanguinité, à Bayeux ( paroisse Saint-Loup ) le 10 octobre 1748, Marguerite Françoise de PERCAVAL, née en 1724, fille de Pierre Louis, écuyer, sieur de la Fresnée, et d’Anne d’AIGNEAUX.

Nicolas François de SUHARD, absent depuis 1795, épouse Marie Jeanne Françoise PHILIPPE, fille de Jean Charles PHILIPPE de HAINVILLE et de Marie Anne SUBTIL, d’où : Marie Antoinette Henriette, née à Bayeux ( paroisse Saint-Sauveur ) le 25 mai 1785, mariée, à Bayeux le 12 avril 1815, avec Charles CONSEIL, né à Canchy ( Calvados ) le 24 juin 1782, fils d’Antoine Thomas François et de Marie Bonaventure Charlotte d’HERMEREL.

( b ) De la COUR de BETTEVILLE Michel de la COUR, écuyer, sieur de la Rosière, épouse Anne GILLOT, d’où : François Michel Henri, qui suit.

François Michel Henri de la COUR, écuyer, seigneur de Betteville, épouse, à Longueville le 15 février 1735, Marie Geneviève CONSEIL, fille de Thomas, écuyer, seigneur du Mesnil-Richard, et d’Elisabeth NOEL, d’où : Charles Adrien, qui suit.

Charles Adrien de la COUR, écuyer, seigneur de Betteville, capitaine d’infanterie, né à Longueville le 28 octobre 1739, épouse, à Maisy ( aujourd’hui rattachée à Grandcamp – Calvados ) le 25 juillet 1776, Marie Clotilde SUHARD, née à Maisy le 10 juin 1752, fille de Nicolas Antoine, chevalier de Saint-Louis, et de Marie Judith GOSSELIN, d’où : Jacques François Ferdinand, qui suit, Marie Louise Esther, mariée avec Charles Adrien CANIVET de la ROUGEFOSSE.

Jacques François Ferdinand de la COUR de BETTEVILLE, né à Longueville le 29 mai 1788, décédé à Sainteny ( Manche ) le 29 janvier 1857, épouse, à Caen le 18 mars 1812, Joséphine Henriette LEVESQUE des VAUX, née à Carentan le 11 février 1790, fille de Léon Joseph, avocat, ancien capitaine d’infanterie, et de Bonne Marie Thérèse DE LA PORTE, d’où : Aline Julie Louise, née à Portbail ( Manche ) le 28 décembre 1818, décédée à Paris le 10 mars 1896, mariée, à Sainteny le 16 mai 1836, avec Auguste LE PECQ de la CLOTURE, docteur en médecine, né à Saint-Lô ( Manche ) le 23 mars 1804, décédé à Sainteny le 3 janvier 1872, fils de Julien Félix, receveur des finances à Saint-Lô, et de Renée Thérèse LE LAIDIER ( ba ).

( ba ) LE PECQ de la CLOTURE Louis LE PECQ de la CLOTURE, docteur agrégé de la Faculté de médecine de Caen, professeur de chirurgie, né à Saint-Pierre-Azif ( Calvados ) le 29 septembre 1706, décédé le 21 octobre 1742, fils de Claude, conseiller du Roi, élu en l’Election de Pont-Audemer ( Calvados ), et de Charlotte FONTAINE, épouse, à Coulombs ( Calvados ) le 11 septembre 1731, Madeleine Jeanne Marguerite PYRON, fille d’André, docteur et professeur de droit à l’Université de Caen, et de Madeleine POIGNAVANT, d’où : Louis, né à Caen le 12 juillet 1736, décédé à Saint-Pierre-Azif le 5 novembre 1804, docteur régent de la Faculté de médecine de Caen, professuer de chirurgie, inspecteur de santé en Normandie, médecin des épidémies, membre de l’Académie des Belles-Lettres de Caen, directeur de l’Académie des Sciences de Rouen, anobli en 1785, marié avec Marie Claude Geneviève LE BON, Jean Claude, qui suit.

Jean Claude LE PECQ de la CLOTURE, contrôleur ambulant des vingtièmes, né à Caen ( paroisse Notre-Dame de Froide Rue ) le 8 avril 1740, décédé à Caen ( paroisse Saint-Julien ) le 10 mai 1781, épouse, à Caen ( paroisse Saint-Pierre ) le 27 août 1768, Marie Madeleine Françoise HUET, décédée en 1785, d’où : Julien Félix,, décédé à Saint-Lô le 12 janvier 1811, marié, à Saint-Sauveur-Le-Vicomte le 4 juin 1789, avec Renée Thérèse LE LAIDIER, née en 1767, décédée en 1829, fille de Jean René et de Jeanne LE BELLIER.

( 2 ) Antoine de la COUR et Marie de SALLEN ont eu un fils : Pierre Henry, qui suit.

Pierre Henry de la COUR, écuyer, sieur de Longueville, né le 7 novembre 1680, baptisé à Cerisy-La-Forêt le 14 novembre 1680, épouse, par contrat du 24 décembre 1699 passé devant le notaire de Mézidon ( Calvados ), Jeanne Françoise de SAINT-LAURENT, décédée à Crouay ( Calvados ) le 1er juin 1753, d’où : Marie Jeanne, née vers 1700, décédée à Saint-Martin-des-Besaces ( Calvados ) le 20 juillet 1774, mariée, en premières noces, à Crouay le 29 avril 1723, avec Jacques NANTIER, écuyer, sieur d’Harmanville, et, en secondes, à Bayeux ( paroisse Saint-Exupère ) le 26 juin 1732, avec Charles Léonard de la MARE, écuyer, décédé à Guilberville ( Manche ) le 21 mars 1744, fils de Charles, écuyer, sieur de Chênevarin, et de Catherine DARNAUD.